Centre Neuro-Psychiatrique de Kamenge

Référence Nationale en Santé Mentale

Réussites au CNPK

Malgré ces problèmes cités ci haut, le CNPK est toujours motivé à améliorer les soins de santé mentale avec le peu de moyens qu’il dispose. Ici nous pouvons noter quelques réussites:

En 2011, le CNPK a initié un projet d’extension des soins de santé mentale à Gitega. Ce centre de soins mentaux de Gitega (CSMG) est maintenant fonctionnel avec une capacité d’accueil de 20 lits. Cela facilite d’accessibilité des soins, la gestion des références et contres références.

  • Le personnel est motivé malgré les conditions très dures dans lesquelles ils travaillent.
  • Les patients et leurs familles sont contents des prises en charge reçues
  • Les infrastructures sont disponibles malgré qu’elles  ne soient dans de bonnes conditions
  • Le personnel a déjà acquis une expérience grâce à leur stabilité et formations de renforcement de capacités
  • Le CNPK est toujours sollicité pour former les prestataires dans les structures périphériques
  • Un psychologue et une infirmières ont bénéficié d’un appui de la CTB pour un stage des 6 mois en Belgique
  • Les techniques de prise en charge s’améliorent davantage (approche holistique/ équipe pluridisciplinaire)
  • Le dossier du malade a été beaucoup amélioré
  • Un plan de sensibilisation est disponible : il reste à trouver les moyens pour sa mise en exécutionLe CNPK a une bonne réputation au Burundi.
  • Le CNPK fait des interventions dans les prisons du Pays
  • Le CNPK a initié un partenariat avec les autres hôpitaux neuro-psychiatriques de la sous-région (Hôpital Neuro-Psychiatrique de Ndera/Kigali, SOSAME à Bukavu/RDC, KASAKA en Tanzanie/Kigoma, MARUMBA en Tanzanie/Kigoma etc...) pour échange d’expérience.
  • Le CNPK a initié de convention de collaboration avec HealthNet TPO, ETHER, SWA BURUNDI, ADDB et d’autres associations des psychologues.
  • Le renforcement des capacités du personnel (formation continue) en partenariat avec Fracarita Belgique, Médecins Sans Vacances et MIDA (OIM)
  • Le CNPK reste toujours en contact avec le Ministère de la Santé Publique et de la lutte contre le SIDA pour plaider et expliquer davantage la problématique de la santé mentale au Burundi.
  • Les malades mentaux constituent un groupe vulnérable pour la propagation du VIH/SIDA, le CNPK a initié un service de CDV/ARV pour intégrer le VIH en milieu psychiatrique.
  • Le CNPK est beaucoup sollicite pour lieu de stage (psychologues, infirmier, technicien de gestion hospitalière, assistant sociaux…en provenance de différents universités et instituts supérieurs.
  • Le centre a aidé à la création d’une Association Nationale pour l’Accompagnement et la Protection des Droits des Malades mentaux (ANAPRODM) qui regroupe les anciens malades, leurs familles et amis. Cette association a besoin de soutien pour être au service de ce groupe vulnérable (malade mentaux).