Centre Neuro-Psychiatrique de Kamenge

Référence Nationale en Santé Mentale

Il y a 12 mois jours pour jour, le CNPK en collaboration avec Médecins Sans Vacances-Belgique a mis en place un service des urgences psychiatriques. La mise en place de ce service s’inscrivait dans le cadre du Trajet de renforcement des capacités 2019-2021.

Les objectifs qui sou tendaient la création dudit service étaient entre autres d’alléger la charge de travail au niveau des différents pavillons d’hospitalisation en jouant le rôle de tamis entre les patients atteints de troubles psychiques et les cas d’agitation réactionnelle, prendre en charge les patients en état d’agitation aiguë sans qu’ils ne perturbent les autres patients en voie de stabilisation et alléger la charge financière des patients.

Malgré les différents défis matériels et  techniques, les douze premiers mois qui viennent de s’écouler après la mise en place de ce service ont été marqués par des réalisations notables. L’hospitalisation en urgence psychiatriques ayant débuté le 01/08/2019, le nombre de patients reçus dans ce service depuis cette date jusqu’au 31/7/2020 est de 904 patients soit une moyenne de 75 patients par mois. A cela s’ajoute un effectif de 46 patients qui ont bénéficié d’une sortie d’office sans passage dans les différents pavillons d’hospitalisation.

« Avec la mise en place de ce service, il y a une nette amélioration. Avant, les patients nouvellement admis en hospitalisation venaient agiter les autres patients en plein processus de stabilisation. Avec ce nouveau service, la  stabilisation des patients devient de plus en plus facile » nous a fait savoir Mme Adéline Ndenzako infirmière responsable du pavillon d’hospitalisation des patients féminins lors d’une séance d’évaluation du service des urgences psychiatriques.

En ce mercredi 1er juillet 2020 le CNPK s’est joint aux autres travailleurs nationaux pour célébrer le 58ème anniversaire de l’indépendance du Burundi. Les activités se sont déroulées au stade INTWARI de Bujumbura sous la houlette de S.E le Président de la République du Burundi et les corps constitués.

Cette journée a été marquée par un défilé dans lequel le personnel du CNPK et les autres travailleurs nationaux longeaient le boulevard de l’indépendance d’un pas fier et décidé.

Dans le discours qu’il a adressé à son personnel, Rév Frère Hérmenegilde NDUWIMANA Directeur Général du CNPK leur a souhaité une bonne fête de l’indépendance.

Dans la suite de son allocution, il a fait savoir que la lutte pour l’indépendance du pays est un parcours riches en leçons utiles au CNPK maintenant vieux de 38 ans.

Il a terminé son discours par un retour sur la genèse du CNPK et de la prise en charge des malades mentaux en général. A ce niveau, il a mis en exergue les efforts qui ont été conjointement conjugués par le CNPK et le gouvernement  pour améliorer la santé mentale au Burundi.

Un autre fait marquant aura été l’intervention de Dismas Singirankabo, un employé du CNPK né le jour de l’indépendance. Ce dernier n’a pas manqué se manifester sa joie ce jour où lui et la nation toute entière soufflaient sur une bougie de plus. Il a aussi manifesté ses sentiments de profonde gratitude pour le CNPK. « Le Centre se préoccupe de son personnel et c’est très encourageant ». A-t-il conclu.

Au nom de tout le personnel ayant pris part au défilé, Joseph Akumuryango, représentant du personnel a remercié la Direction du CNPK pour avoir jeté son dévolu sur eux pour le représenter. Dans son discours, il a aussi plaidé pour la mise en place d’un comité permanent d’organisation des fêtes.

Le reste des activités se sont déroulés dans une atmosphère conviviale.

 

 

 

En dates du 5 et 6 juin 2020, le CNPK a organisé une formation au profit de son personnel ayant un niveau de formation A3 et moins sur le thème : « apprendre à bien communiquer pour mieux gérer les conflits ».

Selon Frère André NINAHAZWE qui animait cette formation, l’objectif de cette dernière était de doter les participants des capacités de pouvoir améliorer les services qu’ils rendent à la population burundaise en général et les patients du CNPK en particulier. Qui plus est, cette formation devrait aider les participants à revoir leur façon d’agir pour devenir des hommes et des femmes de paix capables de transformer les problèmes en solutions, les échecs en résultats et les ennemis en amis.

Au cours de la formation les participants ont exploré, de fil en aiguille, des concepts clés comme : le conflit, la communication, la violence et la non-violence.

Signalons qu’une formation similaire avait été organisée antérieurement en dates du 24 et 25 avril au profit du personnel du CNPK ayant un niveau de formation A2 et plus.

En dates du 25 au 30 mai 2020, le CNPK, en collaboration avec ZORGNET ICURO a organisé une formation de renforcement des capacités au profit de son personnel soignant composé de médecins et d’infirmiers psychologues.

Ladite formation  était centrée sur la psychiatrie générale et l’élaboration des protocoles de prise en charge en psychiatrie. Au cours de cette formation, des thématiques clées comme les urgences psychiatriques, la pédopsychiatrie et l’addictologie étaient au centre des échanges.

Signalons que cette formation était animée par Pierre NDAYIHIMIYE et Angélus  NINDEREYE respectivement Coach et Médecin psychiatre au CNPK.