Centre Neuro-Psychiatrique de Kamenge

Référence Nationale en Santé Mentale

A l’aube du mois de décembre 2019, le CNPK en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida a organisé une supervision évaluative du processus d’intégration de soins de santé mentale dans les provinces sanitaires de Cankuzo et Ruyigi. Cette supervision a été effectuée sur la période du 03 au 06 décembre 2019 par une équipe conjointe constituée par le personnel du Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida, le Centre NeuroPsychiatrique de Kamenge et des Bureaux de District Sanitaire des provinces susmentionnées. Les aspects comme le niveau d’appropriation des services de santé mentale, les besoins facilitant d’atteindre les objectifs fixés ainsi que l’état des lieux du fonctionnement des Soins de Santé Mentale constituaient entre autres le point d’orgue de cette évaluation.

La première journée a été marquée par des séances de prise de contact et d’échange avec les autorités sanitaires du district et de la province de Cankuzo. Au cours de ces échanges, les autorités sanitaires rencontrées sur place ont eu l’occasion de mettre en lumière les défis et les acquis liés à l’intégration des soins de santé mentale. Au terme des échanges, les entraves à l’intégration ont été relevées et des solutions ont été proposées pour optimiser l’efficacité du processus d’intégration.

La deuxième journée a été marquée par une décente à l’hôpital de Murore. Les activités de cette journée ont débutées par une séance de prise de contact avec le personnel du BDS et les prestataires de l’hôpital de Murore en prélude à l’évaluation proprement-dite. Lors de l’évaluation, les échanges se sont articulées entre autres sur le circuit des malades, le rapportage, le processus d’approvisionnement en psychotropes essentiels et la sensibilisation.

 

 

Cette décente à l’hôpital de Murore aura aussi été une occasion pour l’équipe conjointe du CNPK et du MSPLS de voir d’elle-même le déroulement des activités de la clinique mobile que le CNPK avait organisée dans la semaine du 01 au 07 décembre 2019 dans lesdites provinces sanitaires.

Lors des deux dernières journées de la mission, l’équipe s’est rendue à l’hôpital de District Kinyinya. A l’instar des journées précédentes, l’objectif sou tendu par cette visite était de s’enquérir de l’état des lieux du processus de décentralisation des Services de santé Mentale.

Tout est bien qui finit bien. Le processus d’intégration des soins de santé mentale  dans les deux provinces sanitaire touche à sa fin. Des avancées significatives dans la prise en charge des cas de santé mentale s’observent maintenant au sein de ces structures. Inspirés par un certain nombre de vertus et animées par les valeurs éthiques, les équipes du CNPK n’ont pas lésiné sur leurs efforts pour faire de ce processus d’intégration un succès.